7 endroits à visiter lors d’un voyage en Tunisie

Si, en parcourant les blogs de voyage et les réseaux sociaux, vous tombez sur des références répétées, toutes positives, à une destination particulière, il faut peut-être l’interpréter comme un signe pour choisir votre prochaine destination de vacances.

C’est ce qui m’est arrivé ces derniers jours avec la Tunisie, et il semble y avoir plusieurs raisons de penser à la possibilité de voyager dans le plus petit pays du Maghreb dans un avenir proche.

Les premiers points positifs d’un éventuel voyage en Tunisie sont sa proximité avec l’Espagne : 2 heures de vol de Madrid et 2 heures et demie de Barcelone.

Ajoutez à cela 1 300 kilomètres de côtes, si vous aimez les plages, les oasis et le désert, si vous préférez explorer l’intérieur des terres, ou son héritage historique et culturel, si vous n’êtes pas satisfait de tout ce que la nature peut vous offrir.

7 endroits à visiter lors d’un voyage en Tunisie

Sur le site officiel du Tourisme de la Tunisie, je trouve plusieurs destinations à chacune plus intéressante, mais si je pouvais y aller bientôt, je pense que j’opterais pour ces 7 endroits, certains très touristiques, mais d’autres presque inconnus de la plupart des visiteurs :

Tunis, la capitale :

Plus ancienne que Carthage, elle devient la deuxième ville du pays après la conquête arabe et devient la capitale de Tunis en 1160. La conquête française (1881) l’a transformée en une ville moderne de style européen.

Cependant, sans rien enlever à ses mérites, je pense que je préférerais passer plus de temps dans la Médina, la ville traditionnelle considérée comme la plus belle des pays du Maghreb, et classée au patrimoine mondial depuis 1979. Il faut reconnaitre que l’histoire de la Tunisie est en grande partie à Tunis. Dans cette ville, vous allez voir flotter le drapeau Tunisien, connaissez vous son histoire ? Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez cliquer ici.

Le cœur de la Médina est la mosquée Jamma ez Sitouna (732), la plus grande mosquée de la République tunisienne et donc un important centre religieux.

Je suppose qu’il sera inévitable de visiter certains des souks, ces ruelles étroites où commerçants et artisans s’installent, selon les guildes de métiers (elles sont ordonnées selon une hiérarchie dirigée par les artisans et le commerce des chapeaux en laine, et fermée par les forgerons et les teinturiers).

Hammamet :

C’est peut-être la destination touristique tunisienne qui reçoit le plus grand nombre de visiteurs parmi ceux qui prévoient un voyage en Tunisie, attirés en grande partie par ses plages de sable blanc.

Cependant, comme je l’ai souligné dans un précédent billet, Hammamet, la ville des jasmins, possède un large éventail d’attractions qui m’ont conduit à l’inclure dans cette sélection.

Djerba :

Cette île située au sud-est de la Tunisie semble être l’endroit idéal pour se déconnecter, et Ulysse l’a aimée pour une bonne raison. Elle fut carthaginoise, romaine, byzantine et arabe. Outre ses belles plages, elle se distingue par ses palmeraies et ses menzels (petites maisons blanches en forme de dôme).

Erriadh, le plus ancien quartier juif de Djerba, abrite une synagogue qui abrite l’une des plus anciennes torahs (livre saint) du monde et attire des milliers de juifs du monde entier qui viennent ici en pèlerinage.

En juillet, le festival Ulysse, consacré au cinéma international, s’y tient.

Tabarka :

Vous pensiez que la Tunisie n’était que plage et désert ? Eh bien, le paysage de Tabarka, bien qu’il soit également proche de la côte, est dominé par des forêts de chênes-lièges, des oliveraies et des champs de fèves.

Cette région méconnue, marquée par les falaises érodées qui forment le Cap Blanc, point le plus septentrional du continent africain, est pleine de surprises : le lac Ichkeul – parc national et observatoire pour les ornithologues -, les festivals de jazz, de musique du monde et de musique latine – pour les mélomanes -, et les rues typiques de la ville entourant le fort génois qui garde la côte depuis le 15e siècle – pour les touristes -.

Nefta :

On dit que Nefta possède l’une des plus grandes et des plus belles oasis et palmeraies du pays. Les Romains l’appelaient Aggase Nepte et, après avoir été détruite au XIe siècle, elle renaît de ses cendres pour connaître son plus grand moment de gloire cinq siècles plus tard.

Ses plus de 20 mosquées rappellent qu’il s’agit de la ville sainte du Jerid et du deuxième centre religieux de Tunisie, mais pour les non-musulmans, la plus grande attraction est peut-être La Corbeille, un parc écologique où 152 sources coulaient autrefois pour irriguer la palmeraie.

Pour lire la suite de cet article vous pouvez vous rendre ici : https://www.stardust-memories.com/endroits-a-visiter-en-tunisie/ Si vous êtes la recherche d’un autres pays pour vos voyages à la suite de cet article, vous pouvez lire ceci.

Related Posts