Comment acheter de l’Ethereum ?

Le Crypto Trading est une activité de plus en plus en vogue. De nombreuses crypto-monnaies ont été créées à cet effet. Après le Bitcoin dont la réputation sur le marché mondial des crypto-monnaies n’est plus à faire, l’Ethereum se tient juste après, à la seconde place. Sa valeur n’a cessé de croître ces dernières années faisant de ce dernier un service financier très rentable. Trader de l’Ethereum est plus facile qu’il n’y parait. Seulement, avant de se lancer dans le trading, il est essentiel de savoir comment acquérir des jetons. Ce guide vous éclairera sur les B.A.BA de l’Ethereum : comment il fonctionne ? Quelles sont les plateformes d’achat existants et les plus surs ? Quelles sont les étapes à suivre pour s’inscrire ? Quelles sont les contraintes et les modalités de paiement possibles ?

L’Ethereum, comment cela fonctionne-t-il ?

L’Ethereum est une plateforme, créée par Vitalik Buterin en 2015. Il permet d’effectuer des transactions commerciales en ligne à petit frais, crédibles, sans l’intervention d’une banque ni d’un quiconque prestataire de paiement. Il permet également de conserver le registre des historiques de transactions y afférentes en tout temps, consultable partout dans le monde. Il réduit ainsi les coûts d’exploitation liés aux différents services.

Sa technologie se base sur une blockchain open source unique, semblable à celle du Bitcoin. La différence entre ces deux crypto-monnaies relève de leur but et de leur potentialité. En effet, si en termes de valeur, le Bitcoin monopolise la première place des blockchains publiques, c’est l’Ethereum qui compte le plus grand nombre d’utilisateurs en trading. Sa popularité relève de sa fonctionnalité programmable, permettant aux utilisateurs de créer des applications décentralisées ou « dapps ». A noter qu’en jargon, le mot Ethereum se réfère à la plateforme. En trading, les jetons utilisés se dénomment ether ou ETH. Vous avez désormais tous les prérequis pour acheter les jetons ETH !

Comment obtenir des jetons ETH ?

Créer un e-portefeuille sur Ethereum se fait en quelques étapes. Pour une acquisition en ligne, il suffit de sélectionner la plateforme de trading de votre choix. Vous pouvez opter pour e-toro, libertex, coinbase, binance, etc. Chacune de ces plateformes présente des avantages et des inconvénients (frais, monnaies d’échange disponible, limite de trading, etc.). Cependant, à ce jour, e-toro est la plus populaire avec plus de 11 millions d’utilisateurs. Elle se démarque par ces fonctionnalités, notamment par le trading social, idéales pour les débutants.

De plus, l’ouverture de compte est totalement gratuite. Une fois que plateforme choisie, vous pouvez ouvrir un compte Ethereum depuis le formulaire d’inscription en renseignant quelques informations personnelles (nom d’utilisateur ou pseudo, nom, prénom, numéro de téléphone, e-mail, et mot de passe). Une fois votre inscription validée, vous devez effectuer un premier dépôt via le bouton « Dépôt de fonds » pour créditer votre compte qui vous permettra ensuite d’acheter des jetons et de les conserver dans votre e-portefeuille. Vous savez maintenant comment acheter Ethereum, mais avec quel mode paiement faut-il l’effectuer ?

Quels sont les modes de paiement disponible ?

Les paiements sur la plateforme Ethereum peuvent se faire par carte bancaire, via PayPal, par virement bancaire ou encore via Skrill, etc. Ici encore, e-toro est le courtier le plus pratique. Il propose 10 méthodes d’approvisionnement différentes avec des frais très bas. Une fois votre compte crédité, vous pouvez acheter des jetons ETH dans la section « Marchés ». Il suffira ensuite de procéder à leur conservation en créant un e-portefeuille dédié aux ETH en cliquant sur le signe « + ».

Dans le trading, certains utilisateurs recherchent l’anonymat. Cette option est possible pour l’ETH, mais comporte certains risques. En effet, l’acquisition de jetons se fait généralement sur le net pour confirmer votre identité et garantir votre sécurité. Les transactions hors lignes sont cependant possibles. Elles se font via les marchés du darknet, ou dans les guichets automatiques (ATM) si vous payez en espèces. Une rencontre physique avec un vendeur est également envisageable pour garder l’anonymat et limiter les frais de transaction.

Related Posts